Anonim

Les pages Facebook de Tesla et SpaceX sont désormais inactives à la suite d'une série de tweets du PDG Elon Musk répondant à un défi pour les utilisateurs de quitter le réseau social.

Lorsque Brian Acton, co-fondateur de WhatsApp, propriété de Facebook, a tweeté le hashtag #deletefacebook, Musk a répondu "Qu'est-ce que Facebook?" Un adepte a ensuite encouragé Musk à retirer ses entreprises de la plate-forme.

Je ne savais pas qu'il y en avait un. Ça ira.

- Elon Musk (@elonmusk) 23 mars 2018

Les abonnés ont ensuite posé des questions sur Instagram appartenant à Facebook, qui obtient un laissez-passer de Musk pour l'instant.

Instagram est probablement ok imo, tant qu'il reste assez indépendant. Je n'utilise pas FB et n'en ai jamais, alors ne pensez pas que je suis une sorte de martyr ou que mes entreprises prennent un énorme coup. De plus, nous ne faisons pas de publicité ni ne payons pour les avenants, alors… ne vous en souciez pas.

- Elon Musk (@elonmusk) 23 mars 2018

La campagne #deletefacebook fait suite à la nouvelle selon laquelle le cabinet de conseil Cambridge Analytica a mal acquis les données de 50 millions d'utilisateurs de Facebook. L'entreprise était employée par la campagne électorale du président Trump. Vendredi, les législateurs américains ont appelé Zuckerberg à assister à une audience du Congrès pour expliquer comment les données ont été consultées et finalement vendues.

Facebook et SpaceX ont une histoire de travail. Une mission SpaceX en 2016 pour transporter le satellite Internet de Facebook a échoué. Les abonnés de Musk sur Twitter ont souligné le risque de mauvais sang entre les PDG.

Musk a répondu: «Ouais, ma faute d'être un idiot. Nous leur avons donné un lancement gratuit pour compenser cela et je pense qu'ils avaient une assurance. »

Ouais, ma faute d'être un idiot. Nous leur avons donné un lancement gratuit pour compenser et je pense qu'ils avaient une assurance.

- Elon Musk (@elonmusk) 23 mars 2018