Anonim

Tesla a essayé avec le modèle X, mais il était trop en avance sur son temps et le constructeur a fini par abandonner l'idée.

Maintenant, Audi tente le coup et envisage d'introduire les premiers «miroirs virtuels» en remplaçant les rétroviseurs par des caméras.

Ils ont publié une courte vidéo sur son fonctionnement.

Différentes versions de cette technologie existent depuis plus de dix ans, mais cette technologie n’a jamais été jugée suffisamment fiable en dépit de l’amélioration considérable de la qualité de l’électronique.

Plus récemment, Tesla proposait en 2013 un prototype de modèle X sans rétroviseurs extérieurs afin d'améliorer les performances aérodynamiques.

Le constructeur automobile a plutôt remplacé les rétroviseurs par des caméras plus petites et envisagé d'afficher les flux en temps réel à l'intérieur du véhicule.

A l'époque, le PDG Elon Musk avait déclaré qu'il avait rencontré les autorités de la sécurité routière pour tenter d'obtenir l'approbation de la conception, car les voitures devaient actuellement être équipées de rétroviseurs, mais il avait échoué.

Des années plus tard, le paysage a changé et plusieurs marchés envisagent maintenant de permettre progressivement cette technologie, ce qui entraînerait une réduction instantanée de la consommation de carburant des voitures à essence et une plus grande autonomie des véhicules électriques.

Audi envisage maintenant d'être le premier à proposer cette option, qui sera autorisée avec le nouveau SUV e-tron quattro tout électrique.

Le constructeur allemand a publié une courte vidéo sur son fonctionnement avec de petits écrans OLED intégrés dans les portières du véhicule: